mardi 28 août 2012

Les corsaires d'Acadie

Ah ben! Ça l'air que j'ai des ancêtres qui ont été corsaires durant la bataille de la Ristigouche... Yarrrrrgggg.....

Je proviens de la lignée de Charles Dugas, un des fondateurs de la ville de Carleton-sur-Mer (Autrefois Tracadièche) dont on parle dans cet article . (Cliquez sur le lien en bleu pour le lire)

Dans un autre article on relate :

... on nous a relégués neufs semaines sur une île, ne nous donnant par jour que deux onces de pain et une once de viande espérant par là nous réduire et nous faire changer de sentiments ; mais inutilement, grâce à Dieu, ainsi désespérant de pouvoir nous faire changer ils nous ont fait conduire par des soldats jusqu'au port royal, comme des criminels, ont mis le feu à nos maisons et ont fait embarquer les habitants qui ne s'étaient pas sauvés dans les bois (il s'en était sauvé 900 personnes). Le reste des habitants a embarqué dans six navires le 4 décembre. 5 de ces navires ont fait voile vers les côtes de Baston [Boston] et la Caroline ; les gens du cap, les Boudrot, Charles DuGas et les Guillebaud, deux familles de Granger qui étaient dans un de ces navires se sont révoltés, et sans aucune défense des Anglais se sont rendus maître de navires [sic] et ont arrivés heureusement à la Rivière Saint-Jean, d'où nous avons l'honneur de vous écrire présentement ; nous y avons trouvé un accueil favorable dans la personne de M. de Boishébert, commandant de cette seule place, qui appartienne aux Français dans l'Acadie. Nous avons été attaqué d'un Corsaire anglais qui nous poursuivait. Dans notre fuite nous l'avons contraint de se retirer après un choc, sans aucune perte de notre côté. "La reconstitution d'un rôle des passagers du Pembroke", Société historique acadienne (Cahiers), 35, 1 et 2 (janvier-juin 2004) : pp. 4-76. p. 61, Appendice A // AN Col C11A vol. 87, f° 405-406


En mémoire du courage des 3 frères corsaires et patriotes déportés durant le Grand Dérangement de 1755 dont je porte fièrement l'héritage...

  




Irlandais exilés du parc Forillon, Acadiens déportés durant le Grand Dérangement, autochtones mi'gmaq mis en réserve... Décidément, mon histoire familiale en est une de dépossédés. C'est peut-être la raison pour laquelle la défense du territoire est incrustée aussi farouchement en moi...

5 commentaires:

  1. http://www.youtube.com/watch?v=T2cP2r_7xrk

    RépondreSupprimer
  2. la pauvre RAINETTE sera-t-elle punie par ses patrons pour m'avoir laissé m'échapper de son soi-disant piège infailliblement vortical, inexpugnablement emprisonneur ? nous le saurons (peut-être) dans un an.

    tu es l'une des plus belles femmes du monde, nyctale.

    FIN.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.youtube.com/watch?v=4e_JjslN-Ls

    RépondreSupprimer
  4. http://www.youtube.com/watch?v=JlYXp_3A64k

    RépondreSupprimer
  5. http://www.youtube.com/watch?v=5pFdsQh9cc8

    RépondreSupprimer